Pourquoi et comment prier pour les prêtres

par une moniale dominicaine de Saint-Maximin

■ De l'utilité de la prière pour les prêtres

Prier pour les prêtres: Est-ce bien utile? Ce serait plutôt à eux de prier pour nous! En.fait de prière, ils s'y connaissent mieux que nous, ce sont des professionnels! La Petite Thérèse ne pensait pas autrement: «Prier pour les pécheurs me ravissait, mais prier pour les âmes des prêtres, que je croyais plus pures que le cristal, me semblait étonnant!...» Sainte Thérèse s'est rendu compte lors d'un pèlerinage en Italie avec son diocèse que même les plus saints prêtres étaient des hommes comme tout le monde, avec des défauts : « Si de saints prêtres que Jésus appelle dans son Évangile: «le sel de la terre» montrent dans leur conduite qu'ils ont un extrême besoin de prières, que faut-il dire de ceux qui sont tièdes ? » (Histoire d'une âme, Manuscrit A 56 r)

Or Jésus les appelle à être le sel de la terre, dans une vie toute donnée pour le service des âmes. Saint Jean-Paul II le redisait à ses prêtres : « Le prêtre doit rechercher la sainteté qui convient au ministre du Christ, avec l'Esprit Saint qui lui a été donné par l'imposition des mains: s'offrir tout entier avec lui, vivre ce qu'il accomplit, transmettre ce qu'il a contemplé. Il doit être un homme de prière, tantôt dans la solitude, comme Moïse sur la montagne, tantôt comme animateur ou président de la prière de ses frères.

Dans la plaine, il doit vivre proche des hommes, simplement, pauvrement, à leur service, comme le Christ venu pour servir; il tient compte de leurs préoccupations et de leur langage pour annoncer l'Évangile de Jésus-Christ, -tout l'Évangile- de façon à pouvoir être entendu. Mais il doit en même temps initier au mystère. Il est l'homme pour les autres; il doit être témoin, prophète. Courageux, qu'il accepte d'être à son tour signe de contradiction, parfois le serviteur souffrant, mais toujours l'homme de la paix que le Christ est venu apporter sur terre.» (Sion le 17 juin 1984)

La vocation sacerdotale est un chemin de sainteté. Nos prêtres ont besoin de nos prières et de notre amitié pour aller jusqu'au bout Dans la communion des saints, chacun de nous a le pouvoir d'aider ses frères en priant pour eux, d'offrir ses efforts personnels à l'intention d'un frère qui peine sur la route. C'est tous ensemble que nous avançons sur le chemin qui mène au Ciel. Le Seigneur nous a faits membres d'une famille aimante, l'Église. Nous sommes appelés à prier les uns pour les autres, à manifester,cet amour de Dieu à nos frères et sœurs dans la foi.

■ Comment prier pour les prêtres

Prier pour les prêtres: maintenant que nous sommes persuadés du bien-fondé de cette démarche, il nous reste à voir ce qu'il faut demander pour eux... De quoi ont-ils besoin? Notre prière sera toujours exaucée si elle rejoint la volonté de Dieu. Nos prêtres ont de lourdes responsabilités, voyons grand et soyons audacieux… Demandons pour eux rien de moins que la sainteté! Demandons une conformité toujours plus parfaite à leur divin modèle, le Seigneur Jésus, Prêtre éternel.

Demandons tout d'abord à l'Esprit Saint de les rejoindre pour les sanctifier dans leur quotidien. L'Esprit Saint est l'Ami fidèle qui vient habiter nos cœurs et nos paroles pour les emplir de Charité. Que cet Esprit Consolateur les comble de sa lumière et de sa présence lorsqu'ils célèbrent des sacrements: messes, confessions, mais aussi baptêmes, mariages et enterrements...: qu'il leur donne sagesse, conseil et prudence, pour qu'ils puissent nous transmettre l'amour de Dieu.

Prions spécialement l'Esprit Saint de les assister de sa lumière lorsqu'ils préparent des homélies... L'enjeu de la prédication est si grand.

Les prêtres nous apprennent à prier. Pour qu'ils soient de vrais maîtres de la prière et de l'union à Dieu, demandons au Christ de les saisir et de se les attacher toujours plus intimement.

Demandons pour eux une ferveur toujours renouvelée pour persévérer dans l'adoration, la prière et la récitation du bréviaire. Que la fatigue et la surcharge des tâches ne les éloignent pas du Seigneur mais qu'ils trouvent dans leur lien au Christ la force de se livrer tout entiers à leur mission.

Parce que la moisson est abondante et que les ouvriers sont peu nombreux, demandons au Seigneur d'inviter de nombreux jeunes au service total de Dieu et de l'Église.

Enfin, demandons à la Vierge Marie, Mère de l'Église, Reine des prêtres, modèle admirable pour toute âme consacrée au service du peuple de Dieu, de garder nos prêtres, de les protéger dans les tentations, de les entourer de sa tendresse.

La prière pour les prêtres serait incomplète si elle ne faisait une place à l'action de grâce: remercions le Seigneur de nous avoir donné des prêtres pour nous conduire à Lui. Remercions-le pour toutes les grâces que nous avons reçues par leur médiation. Des prêtres ont pris soin de notre âme: ils nous ont baptisés, ont fait grandir notre foi, nous ont conduits à notre première communion, ils nous accompagnent à travers nos joies et nos peines. Que le Seigneur soit lui-même leur récompense!