CHAPELET POUR LES PRÊTRES

MYSTÈRES LUMINEUX

I - LE BAPTÊME DU CHRIST

 

St Mt 3, 17 : "Et voici qu'une voix venue des Cieux disait : "Celui-ci est Mon Fils bien-aimé, qui a toute ma faveur"

La lumière émanant de ce Mystère éclaire pour nous la re-naissance de notre vie dans la Grâce. Et c'est par la voix du Père et la manifestation en forme visible de colombe de l'Esprit que nous découvrons la présence trinitaire qui, par elle-même, assure cette recréation de l'homme pécheur. Ainsi, en paraphrasant le prologue de Saint Jean nous sommes convaincus que, à ceux qui ont reçu le baptême, ..."à ceux qui croient en Son nom, Il a donné le pouvoir de devenir enfant de Dieu."

 

Prions pour que chaque homme, en revêtant le Christ par le Baptême, se souvienne des prêtres qui ont été les instruments de cette naissance à la Vie de la Grâce. Qu'il n'oublie pas d'assurer à leurs prêtres le soutien actif et révérant dont ils ont besoin dans leur ministère.

II - LES NOCES DE CANA

St Jn 5, 36 : "Mais pour Moi, j'ai plus haut que le témoignage de Jean ( Le Baptiste ) :

Les œuvres que le Père m'a donné d'accomplir; ses œuvres mêmes que je fais me rendent ce témoignage que le Père m'a envoyé."

Le signe de Cana est le premier miracle du Christ et Saint jean précise que grâce à lui, ses disciples crurent en Lui.

L’Oeuvre que le Père a demandé au Fils d'accomplir est la Rédemption. Ayons à cœur de toujours suivre les instructions de la Mère de Dieu qui dit aux serviteurs : "faites tout ce qu'Il vous dira." L'intercession de Marie, médiatrice de toute Grâce, ouvrira nos cœurs à l'Oeuvre de Rédemption et fera de nous, avec Elle, des co-rédempteurs.

Les serviteurs remplissent d'eau les jarres, la puise et vont la porter au maître du repas.C'est là leur part dans l'Oeuvre.

 

Prions avec Marie pour que notre Saint Père Benoît XVI et toute la hiérarchie de l’Église soit sous la Sainte Garde de Notre Dame et qu'il la reconnaisse officiellement sous ce doux vocable de Co-Rédemptrice.

 

III -  L'ANNONCE DU ROYAUME PAR LA PRÉDICATION

St Mc 1, 15 : "Les Temps sont accomplis et le Royaume de Dieu est tout proche : repentez-vous et croyez à la Bonne Nouvelle."

Nous sommes en 2012 et nous n'avons jamais été aussi proches qu'aujourd'hui de la venue du Christ en Gloire. C'est donc bien pour aujourd'hui que le Christ nous demande de nous repentir et de croire à l’Évangile.

Avec Marie, qui nous a donné la première l'exemple, nous devons conformer toute notre existence à la Volonté de Dieu. MARIE = AIMER

Plus que tous, nos prêtres sont responsables devant Dieu de la Prédication et de l'annonce du Royaume.

 

Demandons à Notre Dame de leur accorder, par nos prières, un secours maternel et tout particulier, pour qu'ils s'acquittent de leur mission selon la Volonté de Dieu.

 

IV -  LA TRANSFIGURATION

 

St Mt 17, 2 : "Et Il fût transfiguré devant eux : Son visage resplendit comme le soleil et Ses vêtements devinrent éblouissants comme la lumière."

C'est ainsi que chaque homme découvre son Dieu au soir de sa vie. Il est alors le Soleil de Justice. Mais le Mystère Lumineux que nous méditons est encore pour nous un Mystère de Miséricorde. Tant que nous sommes en vie sur cette terre, nous pouvons découvrir l'infinie Miséricorde de Dieu et, dans nos frères, la présence cachée de Jésus. C'est par miséricorde qu'il nous est donné de découvrir cette lumière de Dieu dans l'âme de nos frères, afin de pouvoir les aimer au delà de leur apparence humaine qui est souvent bien triste.

Au cours de cette dizaine, demandons à Notre Dame de percevoir le Christ dans notre prochain et tout particulièrement, par leur sacerdoce, de le percevoir dans nos prêtres.

Nous ne serons ainsi que plus facilement à leur service dans la prière et le soutien.

 

V - LA SAINTE CÈNE

 

St Mt 26, 26 : "Or, tandis qu'ils mangeaient, Jésus prit du pain et, après avoir prononcé la Bénédiction, Il le rompit et le donna à Ses disciples en disant : "Prenez et mangez, ceci est mon Corps." puis, prenant une coupe, Il rendit grâce et la leur donna en disant : "Buvez-en tous, car ceci est mon Sang, ...".

Quel cadeau ! Ne vous est-il pas arrivé de regretter de n'avoir pas vécu en Palestine au temps du Christ ? Notre Dieu a pensé à tout : Il est avec nous tous les jours, pour peu que nous acceptions de nous approcher de la Sainte Eucharistie. Il est là; vraiment là ! Mais chacun est libre d'ouvrir la porte de son cœur.

Voici que Je me tiens à la porte et Je frappe : si quelqu'un m'ouvre la porte, Je souperai avec lui et lui avec Moi. Par la communion "Dieu me

mange". C'est par cette divinisation que nous pourrons, petit à petit, devenir des saints.

 

Pour que tous les hommes et spécialement nos prêtres aient un désir toujours plus vif, renouvelé et fervent, de recevoir Jésus dans l'Eucharistie, prions Notre Dame.